C’est dans les années 2000 que les premières voiles apparaissent à la Réunion. Baignée par les courants des Alizés, la plus jeune des îles Mascareignes se révèle être un terrain propice au développement du kitesurf.
L’étroitesse des lagons, le corail à fleur d’eau et les houles australes en font d’emblée une aire de jeu sélective, destinée aux riders confirmés voire experts pour certains spots.

C’est la création de la Réserve Naturelle Marine de la Réunion (RNMR) en 2007 par décret ministérielle qui pousse les pratiquants à se fédérer pour pérenniser leur droit de partager cet écrin de nature dans le respect des différents occupants du milieu. C’est ainsi que 2 associations voient le jour en 2008, le Saline Kite Club (SKC) et Attitude Kite Saint Pierre (AKSP).

Les membres du bureau du SKC travaillerons sans relâche pendant 8 ans afin de garantir le statu quo entre les différents décideurs et utilisateurs du lagon de Trou d’eau au sein de la RNMR. Et ce à l’orée d’une zone de protection intégrale.

Ils décideront en 2016 de fusionner avec l’AKSP dans une démarche de rassemblement pour le futur du kitesurf sur l’île.

L’AKSP aura quand à elle réussi jusqu’ici à sécuriser son espace sur le spot de la Gendarmerie et de la Ravine blanche à Saint Pierre. Elle organisera 4 ans de suite (2013 à 2016) le championnat de vague de la Réunion. Compétition qui sera le théâtre d’un spectacle hors norme attirant la foule et des riders internationaux. A son apogée, l’association comptera 78 membres licenciés, des subventions conséquentes et de nombreux partenariats (kitesurf shop, compagnie aérienne, kitesurf camp à Madagascar etc.). Des difficultés météorologiques et une crise requin omniprésente mettront un coup de frein soudain sur cet évènement structurant de l’association. Malgré la fusion avec le SKC 4 ans plus tôt, elle ne compte plus que 34 membres en 2020.

Or, on estime à la Réunion aujourd’hui entre 150 et 200 kitesurfeurs locaux, qui au gré de l’orientation des Alizés, se répartissent sur les 9 spots officiellement recensés, du Nord Ouest au Sud de l’île.

L’assemblée générale d’Attitude Kite Réunion du 22 Janvier 2021 est décisive.

Le bureau fait peau neuve, il se fixe pour objectifs essentiels de capter l’attention de tous les locaux et de redynamiser l’activité.
De cet élan né Attitude Kite Réunion (AKR), pilotée par du sang neuf, elle essaiera sans prétentions, de porter à bout de bras les défis relevés par les générations qui l’ont précédée. Avec un rêve en tête, ressortir des tiroirs le projet de championnat de vague qui, fût un temps, a mis la Réunion sur le devant de la scène kitesurf internationale.


To be continued…